Bernard Baschet
© 2017

 Bernard Baschet


 Bernard Baschet s'en est allé le 17 juillet 2015, quelques jours avant son 98e 

 anniversaire. Il a rejoint son frère François, décédé en février 2014.

 Je garde en mémoire la phrase prononcée par Bernard, lors de l'inauguration,

 à Saint Michel sur Orge, en 2013, du Centre Culturel portant son nom :

                   " Ce n'est pas de mon nom dont il faut se souvenir mais de l'oeuvre"...


J’ai pris rendez-vous avec l’artiste Bernard Baschet et j’ai rencontré un homme extraordinairement « jeune » et polyvalent.

Après de nombreux entretiens et des rencontres avec ses proches et des musiciens, j’ai rédigé sa biographie, en tentant de souligner la richesse de ses découvertes et la diversité de ses talents.

Il est musicien, sculpteur, chercheur de sons,

facteur de Structures sonores,

inventeur du Cristal (Instrument à lames de cristal).

 

Le livre a été publié aux Editions l’Harmattan sous le titre de :

 

 

Bernard Baschet,

chercheur et sculpteur de sons

 

 

 

Musée d'Art Moderne et Contemporain de Strasbourg - Exposition "L'oeil moteur"

 

 

 

 

 

Extraits de la biographie :

 

 

Introduction du chapitre 8 de la biographie :

 

Les recherches acoustiques ont mené les frères Baschet à la réalisation de merveilleuses Sculptures sonores. Les rapports existants entre le son et la forme sont remarquables. La recherche esthétique joue un rôle prédominant.

Les sons obtenus s’assemblent, se juxtaposent, se tissent voluptueusement dans une harmonie subtile et pure, sollicitant tous les sens pour une meilleure approche de cette nouvelle conception musicale.

D’autres sculptures ne génèrent aucun son mais touchent l’âme. La simplicité apporte aux formes un raffinement extraordinaire mais aussi une audace peu commune.

BB : « Je recherche avant tout la pureté des sons, la pureté des formes. Je ne puis les dissocier.

J’aimerais donner une impression d’harmonie à la fois visuelle, sonore et qui se transmette à la vie intérieure. »

 

 

 

 

Comme une prière

 

Dans son costume blanc,

L’homme est assis,

Sur lui-même en repli,

Très présent

Mais en retrait,

Mémoire sans regrets …

 

Sa chevelure d’argent

Encadre un visage bienveillant.

Son regard clair suit les notes

Sibyllines du cristal

Et dans ses yeux défilent

L’amour, les peines inutiles,

La force tranquille,

Le temps immobile.

 

A sa vue

Mon cœur s’est ému …

 

Bernard Baschet dans son bureau de Saint Michel sur Orge

 

 

La Grange